Retour

Être un bon manager en 2021

On le sait, le métier de manager demande une grande agilité. En effet, le marché du travail change constamment et il faut pouvoir s’adapter à ses nouveaux enjeux, mais également aux besoins des collaborateurs.

Pour ce qui est du monde professionnel, l’année 2021 semble se dessiner sous le signe des équipes à géométrie variable. En d’autres mots plus simples, il va falloir jongler entre le présentiel et le télétravail. En parallèle, la crise sanitaire plane toujours sur nos têtes et il est très difficile de prévoir l’évolution de la situation pour les prochains mois.

Dans ce contexte particulier, le manager joue un rôle crucial pour ses équipes. Il doit être en mesure de faire rayonner son leadership pour les rassurer, dans un premier temps, et pour les mener vers l’atteinte de leurs objectifs, malgré les obstacles.

On parle ici de leadership, mais le manager de 2021 doit plutôt adopter une posture de coach que de leader, plus adaptée au travail à distance. Son objectif est alors d’accompagner ses collaborateurs dans l’autonomie et la prise de responsabilité. En effet, l’indépendance et l’autonomie ne sont pas des compétences qui se développent en laissant simplement les individus se débrouiller par eux-mêmes. Elles demandent un accompagnement et un guidage spécifique.

On retrouve alors la notion de bienveillance, si importante aujourd’hui, non seulement pour la réussite et la motivation des collaborateurs, mais également pour leur bien-être.
D’ailleurs, la distance oblige les managers à être plus à l’écoute et à lire entre les lignes. Les échanges informels au bureau et le fait de voir les collaborateurs tous les jours permettent de détecter rapidement quand quelque chose ne va pas (baisse de motivation, difficultés sur un projet, conflits et tensions…). Il faut donc poser les bonnes questions et rester à l’affût des signaux faibles dans un nouveau contexte.

Il a aussi son rôle à jouer pour favoriser et maintenir un climat de convivialité et de collaboration, malgré l’organisation différente. Il s’agit de créer de nouvelles habitudes et de nouveaux rituels pour structurer le quotidien et le rendre agréable (point matinal pour se dire bonjour, créer des moments de pause en équipe…)

Le télétravail, s’il n’est pas bien géré, peut avoir des effets négatifs sur les liens entre les collaborateurs. C’est pourquoi, dans ce contexte, il est préférable de privilégier le travail d’équipe plutôt que la concurrence. Il faut donner à tous le goût du « travailler ensemble » et apprendre à chacun à être un acteur actif de son travail et non un simple suiveur de directives. Cela veut dire impliquer les collaborateurs dans la définition de leurs objectifs et dans certaines prises de décision du service et de l’entreprise. Maintenant que le travail se fait à distance, il est important pour le manager de ne pas perdre de vue la réalité du terrain et d’aller confronter ses idées à l’ensemble de l’équipe pour ne pas faire l’erreur d’imposer un projet irréalisable, par exemple.

Cette écoute et cette volonté de collaboration permettront également au manager de connaître les besoins de ses équipes et d’y répondre. Un sondage récent a dévoilé ce que les français attendaient de leurs managers en 2021 :

  • Des marques de reconnaissance
  • Un feedback constructif
  • Une vision claire et transparente
  • Plus de liberté et de confiance
  • La prise en charge de leurs erreurs et de leurs responsabilités

En parallèle, le même sondage liste les qualités requises pour être un bon manager en 2021 :

  • Savoir improviser
  • Être créatif
  • Être orienté objectifs et résultats
  • Savoir coordonner à distance
  • Savoir fédérer et donner du sens

Pour conclure, on rappellera qu’un bon manager est avant tout bienveillant et qu’il a la volonté de collaborer avec son équipe. Le « top down » management est aujourd’hui bel et bien dépassé ; de nombreux talents se disent prêts à quitter une entreprise pour un management trop rigide. Le manager d’aujourd’hui n’est pas un tyran : c’est un coach capable de motiver et fédérer son équipe autour d’une vision distincte et inspirante. Son objectif premier est de mettre à disposition de ses collaborateurs tout ce dont ils ont besoin pour réussir !

Article suivant
Suivant

Optimisez vos stratégies de résolution de problèmes