Retour

« Mauvaise embauche », « décision regrettable »… c’est le cas d’un recrutement sur cinq pour toutes entreprises

Les entreprises rencontrent de plus en plus de difficultés à embaucher. Et pour cause ; les recrutements représentent aujourd’hui des enjeux de taille. Selon un sondage réalisé en France en 2018, les entreprises interrogées considèrent qu’une embauche sur cinq était une « mauvaise embauche », voire même une « décision regrettable ». Une autre étude réalisée de l’autre côté de l’Atlantique, aux États-Unis, révèle que les managers, en 2017, estimaient qu’un salarié sur cinq n’aurait pas dû être recruté. Alors comment évite-t-on d’en arriver là ?

Les risques d’un mauvais recrutement

Un mauvais recrutement peut avoir des conséquences importantes sur votre entreprise, et ce à plusieurs échelles.

  • Mauvaise utilisation des ressources de l’entreprise

Une mauvaise stratégie de recrutement en interne peut impliquer une sur-mobilisation de plusieurs acteurs de l’entreprise ou un processus d’embauche trop long. Ces problèmes là vous font perdre du temps, et de la productivité sur votre activité principale, et impacte ainsi votre chiffre d’affaires.

  • Se tromper de candidat ou ne pas en trouver du tout

Parfois, après un recrutement que l’on pense réussi, on s’aperçoit que le candidat choisi a des difficultés à s’adapter à la culture de l’entreprise, et que ses performances ne sont pas celles attendues. Ce problème est fréquent, et peut impacter aussi bien votre chiffre d’affaires, que votre réputation et image d’employeur. Sans parler de l’impact collectif que ce mauvais recrutement peut avoir sur le reste de l’équipe. En effet, de nos jours les collaborateurs sont de plus en plus polyvalents, et sont donc amenés à travailler en équipe dans des pôles divers de l’entreprise. Les performances d’un salarié finissent donc par affecter celles des autres.

Mais il peut aussi s’avérer difficile de trouver le bon candidat. En effet, les candidatures reçues sont parfois peu nombreuses et ne sont pas toujours à la hauteur de vos attentes. Vous vous retrouvez donc avec un poste vacant, qui coûte cher à votre entreprise, ce qui implique une perte de chiffre d’affaires, une surcharge de travail pour le reste de l’équipe et qui peut engendrer des départs en interne, mais aussi un mécontentement de vos clients.

Quel est le coût d’un recrutement raté ?

Selon le profil recherché, le coût moyen d’un recrutement peut varier de 20 000 à 200 000 euros. Une étude française de 2017 révèle que 36% des CDI sont rompus avant la première année, et que 71% des recrutements réalisés en interne ont abouti sur de « mauvaises embauches » et ont donc entraîné des baisses de productivité et de résultats.

Quelles sont les solutions pour un recrutement réussi ?

« Recruter des gens talentueux, c’est 90% de la solution. Il ne faut pas avoir peur de recruter des gens plus intelligents que soi ! Nous voulons que nos responsables engagent des gens plus intelligents qu’eux, ce qui rend l’entreprise meilleure à chaque embauche. » Elon Musk, PDG de Tesla, SpaceX et Neuralink.

Un bon recrutement permet, de plus, aux entreprises de se démarquer de la concurrence avec un gain d’atouts uniques. Il est aussi synonyme de croissance économique concrète. C’est pourquoi il est important de savoir identifier et attirer les meilleurs talents, mais aussi de pouvoir les fidéliser. Mais comment ? La meilleure solution est de faire appel à des experts en recrutement. En effet, ils ont une bonne connaissance des problématiques de recrutement des entreprises, et savent quelles stratégies mettre en place pour y palier. Cela vous assure alors un recrutement de qualité, à un coût inférieur que s’il avait été réalisé en interne.

Même si les cabinets de recrutement approchent de manière générale des candidats en recherche active (via le sourcing standard et annonces), très peu pensent à rechercher des candidats en recherche passive. En faisant appel à un cabinet qui utilise le bouche-à-oreille, comme c’est le cas de WOM Recrutement, vous avez alors accès à un plus large réseau de talents, non connus par vos concurrents, ce qui vous permet de vous différencier.

En vous proposant des candidats personnellement recommandés par des professionnels liés à votre secteur d’activité, le cabinet de recrutement WOM s’assure de ne vous présenter que des candidats adaptés à votre demande.

De plus, le processus de recrutement joue un rôle important sur les performances des candidats une fois en poste. Ces derniers trouvent souvent que les méthodes de sélection classiques sont longues et frustrantes. Cela a évidemment un impact négatif sur la marque employeur de l’entreprise, et entraîne un taux d’engagement faible de la part des employés recrutés. À l’inverse, les candidats se sentent davantage valoriser lorsqu’ils sont approchés via leurs réseaux, et considèrent même que c’est un gage de qualité de la part des entreprises.

Il a par ailleurs été prouvé que le bouche-à-oreille permettait de pourvoir des postes plus rapidement et d’améliorer la qualité des candidatures présentées. Dans ces cas de figure, un recrutement s’effectue dès la première sélection.

Article suivant
Suivant

Recrutement affinitaire : l’importance de la personnalité