Retour

5 raisons pour lesquelles vous n’avez pas été embauché

« Nous sommes désolés, mais votre candidature n’a pas été retenue. »

Une phrase très redoutée, qui s’accompagne très rarement d’une explication. Mais alors que s’est-il passé ? Qu’auriez-vous pu faire de plus pour convaincre le recruteur ? Parfois, la décision se joue sur des critères auxquels vous n’aviez même pas pensé.

  1. Une mauvaise image et « e-réputation ».

Toutes les compétences du monde ne vous sauveront pas d’une mauvaise réputation. En plus d’effectuer des prises de références, 91% des employeurs déclarent consulter régulièrement les profils des candidats sur les réseaux sociaux avant de prendre une décision. Il ne s’agit donc pas uniquement de soigner son profil LinkedIn ; nous vous conseillons également de bannir les photos et autres informations compromettantes de Facebook. Faites aussi attention aux commentaires que vous laissez sur les postes des autres internautes et assurez vous de suivre des groupes professionnels pertinents. Mais la « e-réputation » n’est pas la seule qui compte. En effet, si vous êtes en recherche depuis longtemps, vous avez sûrement été en contact avec beaucoup d’acteurs de votre secteur d’activité : PDG, recruteur… C’est pourquoi il est important d’entretenir de bonnes relations avec tous vos interlocuteurs lors d’un processus de recrutement, même si vous n’êtes pas retenu. Gardez en tête que si vous posez un lapin au recruteur de l’agence A, l’information pourrait faire son chemin jusqu’aux oreilles du recruteur de l’agence B.

  1. Manque de préparation pour l’entretien

La préparation est une étape clé dans le processus de recrutement. C’est souvent ce qui va faire la différence entre deux candidats aux compétences similaires. Pour commencer, préparer votre entretien en amont vous permettra de diminuer grandement votre stress, et de paraître plus confiant, une qualité très recherchée par les recruteurs. De plus, il est important de montrer que vous vous êtes renseigné sur l’entreprise et que vous connaissez ses objectifs et ses enjeux ; cela rassurera votre interlocuteur sur votre compréhension du poste et de vos futures missions. Si possible, venez à l’entretien avec votre CV imprimé et une liste de questions à poser à l’employeur : cela témoignera de votre intérêt et de votre professionnalisme.

  1. L’importance du langage corporel

Ce que vous dîtes lors d’un entretien a presque autant d’importance que ce que vous ne dites pas. D’où l’importance de poser des questions intéressantes et pertinentes, mais aussi de faire très attention à votre langage corporel, qui compte pour 50% de votre communication dans un contexte de recrutement. Avec le stress, certains candidats ont vite tendance à oublier l’importance de certains détails. Cela passe donc par une bonne tenue vestimentaire, mais également par une bonne façon de se tenir. Ne fuyez pas le regard de votre interlocuteur, souriez et gardez une posture ouverte en évitant de croiser les bras. En vous préparant pour l’entretien, soyez attentif à vos tics gestuels et verbaux et essayez de diminuer leur impact pour le jour-J.

  1. Vous ne correspondez pas à la culture de l’entreprise

Au-delà de certaines compétences, les recruteurs cherchent aussi une personnalité. Selon la culture de l’entreprise, ils seront plus enclins à embaucher une personne calme ou extravertie, désinvolte ou sérieuse, artistique ou technique, pour ainsi assurer une bonne intégration de la nouvelle recrue au sein de l’équipe. Il n’y a pas grand-chose que vous puissiez faire contre cela, à part peut-être complètement changer de personnalité ce qu’on vous déconseille fortement. En revanche, vous pouvez essayer de vous renseigner en amont sur la culture d’entreprise et effectuer quelques ajustements en vue de votre entretien. Par exemple, si c’est une entreprise très « corporate » n’hésitez pas à vous présenter en costume-cravate.

  1. Mauvais suivi après l’entretien

Après un entretien, beaucoup se contentent d’attendre le retour du recruteur, mais c’est une erreur. Ne laissez pas votre candidature tomber dans l’oubli et envoyez un mail de remerciement à la personne qui vous a reçu. En plus de montrer votre motivation et votre détermination, vous entretenez la communication entre vous et l’entreprise. À la fin de votre rendez-vous, vous pouvez également tout de suite organiser le suivi en demandant une date de retour ou même en proposant un second entretien.

Article suivant
Suivant

Les Français souffrent d’un manque de reconnaissance au travail